vendredi 8 septembre 2006

Vous m'avez dit...

Avant d'aller au lit, Monsieur Quatre-ans court au salon se chercher un livre pour dormir pendant que je prépare son lit. Mes enfants dorment avec des livres comme d'autres dorment avec des toutous.
Après quelques minutes secondes d'attente, c'est long et je m'enquiers de ce qu'il fait:

-Qu'est-ce que tu fais Monsieur Quatre-ans? Tu viens te coucher maintenant?

-Oui mais c'est passeque ze trouve pas mon livre d'a'imaux!

Pas de problème, il va bien finir par le retrouver ou en choisir un autre. J'attends encore quelques minutes secondes (je suis très patiente oui) et comme il n'arrive toujours pas, je l'appelle de nouveau:

-C'est un peu long là mon coco. Allez, maintenant tu viens au lit...

-Z'arrive mais ze trouve pas mon livre alors trouve-le toi-même!

P'tit maudit.


******************

Après un crise du même Monsieur Quatre-Ans pour un tout et n'importe quoi de fatigue d'après-midi, je lui explique que si j'ai dit non à sa requête, c'est parce qu'il faisait la crise et qu'il pleurait à tue-tête et que je voulais qu'il se calme un peu d'abord :

-Non mais c'est fini là, je pleure-content maintenant!

2 commentaires:

Frenz a dit...

Ça arrive ça de pleurer-content.
Et dieu que c'est bon!
:)

Pascale a dit...

Héhé. Ça arrive oui, c'est bon oui, mais ce n'était pas tout à fait ça dans le cas du petit.
Il est volcan émotif, il ne sait pas encore gérer tout ça sereinement et différencier ses états d'être.
Pour lui, c'est l'eau chaude-l'eau froide un peu mélangées à cet égard, mais on travaille à canaliser tout ça de bonne façon. ;-)